top of page
Rechercher

« Si Marie n’avait pas fait tout ça, nous ne serions plus ensemble »

Dernière mise à jour : 1 oct. 2023



C’est ce qu’a dit mon mari à sa voisine en m’écoutant animer une conférence sur le pardon.. Et moi, je crois que si je ne l’avais pas fait on serait encore ensemble, mais malheureux…

Ce que j’ai fait? Un énorme travail sur moi pour faire grandir l’estime de moi, celle que la famille dysfonctionnelle dans laquelle j’ai grandi ne m’a pas aidée à acquérir.

C’est aussi toute la traversée du processus de deuil: deuil de mon père violent décédé, deuil de la mère idéale qui ne me donnera pas l’affection dont j’avais tant besoin: ces pertes majeures, souffrantes, encombraient tellement mon intériorité que je ne pouvais vivre mon présent. Encore moins en profiter. Alors le processus de deuil m’a permis de me reconstruire après ces pertes.


Et enfin, c’est le chemin du pardon, qui a permis la guérison de mes blessures. Chemin qui permet de (re)trouver la paix intérieure. Chemin qui me permet, aujourd’hui de vivre une vie de famille épanouie, une vie de couple douce et paisible. Ou l'amour peut prendre la place.

Riche de ces expériences, et riche d’une formation solide chez #estimame, c’est ce même accompagnement que je propose aujourd’hui: celui qui permet la guérison des blessures intérieures. #estimedesoi, #deuil ou #pardon, il s’agit de s’appuyer sur du solide, pour avancer dans la vie sans rester figé dans le passé, et dans ce qu’il peut comporter de douloureux. Parce que la bonne nouvelle, c’est que quelle que soit l’histoire de sa vie, chacun peut rebondir, grandir! Et #advenir selon le concept de C. Jung.

Si à votre tour, vous voulez cheminer, avancer, ne pas demeurer figé, je vous accompagne de façon individuelle ou en atelier dans ces trois thématiques, selon la pédagogie de J. Monbourquette.

Et j'aime préciser que pardonner, c’est le plus beau cadeau que chacun puisse faire à ses enfants, à sa descendance. Ils sont alors eux même libérés d'une prison qui n'est pas la leur.

« CEUX QUI PARDONNENT SONT LES GUÉRISSEURS DE L’HUMANITÉ. Car ils arrêtent le mal à eux » J.Monbourquette


Enfin saches que c'est mon humanité blessée, puis guérie, qui me permet de t'accompagner dans ton chemin de vie.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page