Rechercher

Trucs et astuces pour couples confinés...

Cette période de confinement est inédite dans l'histoire des relations de couple et la plupart d'entre nous n'ont jamais vécu ce huis clos contraint et généralisé. Voici des trucs, des astuces pour que confinement ne rime pas avec agacement, grincement de dents et déchirement, mais avec rapprochement! Avec un impondérable de départ: le vouloir!

 Si la situation est inédite, le fait est que nous avons besoin, pour le bien de chacun, et pour le bien du couple, de moments de solitude. C'est sain de ne pas être 24/24 ensemble. Alors préservez votre couple: accordez-vous au préalable, et vivez  des temps juste pour vous, même si l'espace est limité.  Et  ce pourra être l'occasion de se "réparer", voire se rapprocher, se consolider, se fortifier et survivre de fait à cette drôle de situation, en passant par un certain nombre d'étapes relationnelles primordiales. Au nombre de 10, voici ce que Jean Monbourquette* propose pour améliorer le dialogue conjugal, 10 conseils tout à fait accessibles, à mettre en place ensemble, et tous les jours dès aujourd'hui! 




  1. Je manifeste  davantage mon affection: chaque jour, et même plusieurs fois par jour je dis à l'autre ce que j'aime en lui. (en elle) je lui dis que je l'aime pour ce qu'il est...

  2. Je donne des marques  d'attention: il s'agit ici de remarquer ce que fait mon conjoint. Et de l'en remercier, de le féliciter pour son agir.

  3. J'apprends à choisir le bon moment pour dialoguer.  J'évite les moments de tension (ou de grandes joies), pour aborder un sujet sérieux. Éventuellement je peux demander à l'autre de venir vers moi lorsqu'il (elle) se sentira disponible, ou encore, je peux lui demander à quel moment nous pourrons discuter.

  4. Je ne laisse pas s'accumuler les frustrations! Il est très important de régler le plus tôt possible les différends. Le premier temps sera d'aller au fond de moi pour comprendre ce qui s'y passe, pour le mettre en mots... Puis je trouve le bon moment pour partager, et même  pardonner/ demander pardon.

  5. Je m'applique à parler en "je", en mon nom. Et j'évite les accusations en "tu". JE parle de ce que je vis à l'occasion d'un comportement de l'autre que j'ai aimé ou qui m'a blessé. 

  6. Je fais la démarche de demander au lieu de me laisser deviner: je suis toujours plus assuré(e) d'avoir ce que je désire si je le demande clairement, même si c'est moins romantique. 

  7. Je sais écouter, pour que l'autre m'écoute.  Et je sais répéter à l'autre ce qu'il vient de me dire pour lui manifester que je veux bien le comprendre. 

  8. J'exprime mon agressivité avec profit. L'expression de mon agressivité est nécessaire pour enlever les obstacles à l'amour. Et je le fais avec respect sans attaquer l'autre. 

  9. J'évite d'entrer dans une lutte de pouvoir. Si je sens que je veux gagner à tout prix au cours d'un dialogue animé, je m'arrête et je dis à mon conjoint que ce n'est pas ce que je veux faire...

  10. Il n'y a pas de situation, si difficile soit-elle, qui ne puisse se régler par la négociation. Deux personnes sincères et intelligentes peuvent toujours trouver une solution à un conflit de besoins et, dans un conflit de valeurs, peuvent toujours  respecter l'autre dans une position morale différente de la nôtre. 

Je vous souhaite de beaux dialogues fructueux, pour grandir ensemble!                                                    Marie

PS: vous avez déjà travaillé votre estime de soi? C'est le moment idéal pour rebooster ça!

Pour vous, l'autre, les autres, le monde...




0 vue

Marie Prousel - tel: 06 26 59 02 31- marieprousel@sfr.fr

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now